Monthly Archives: May 2012

Délais trop longs pour les travailleurs agricoles étrangers

(Québec) Le délai de traitement des demandes des travailleurs agricoles étrangers a doublé en l’espace de cinq ans. Cette situation a pour effet de retarder l’arrivée de plusieurs d’entre eux, au grand dam de leurs employeurs. Et c’est sans compter l’effet qu’auront les coupes actuelles dans les services d’Immigration Canada.

Le Soleil: Délais trop longs pour les travailleurs agricoles étrangers | Claudette Samson | Agro-alimentaire

Pay less wage model unfair to migrant workers

 

Migrant workers deserve fairness. Recent changes to the Temporary Foreign Worker Program by the federal government permitting employers to pay migrant workers up to 15% less is unfair and misguided.

Allowing employers to fast track applications for migrant workers (from the current 12 weeks to just ten days) and paying workers less than the

average wage sends a message that the government believes migrant workers are not equal.

This is contrary to Canadian values. In law and in principle, Canada does not support wage discrimination based on race or country of origin.

These discriminatory changes will have a lasting impact on the economy and the country by creating a permanent underclass of temporary

workers. And that’s just not right.

Migrant workers coming into Canada must be treated with the same basic fairness and workplace protection as all other workers. Measures that pit workers against each other are not acceptable.

Poor government decisions will have long-lasting implications by driving down wages and working conditions for all.

It is time to tell the federal government and its ministers that these changes do not reflect Canadian values. Reverse the changes now.

reposted from CLC

 

Encore de la discrimination pour les travailleurs temporaires

Eugénie Depatie-Pelletier
L’auteure est coordonnatrice du sous-axe travailleurs étrangers du REDTAC-(IM)MIGRATION/CÉRIUM à l’Université de Montréal.

Cyberpresse

Les travailleurs étrangers temporaires, déjà dans l’incapacité de faire respecter leur contrat de travail à cause de restrictions administratives de leurs libertés fondamentales, se verront désormais imposer une nouvelle mesure discriminatoire.

En effet, selon la directive administrative mise en ligne le 25 avril 2012 par Ressources humaines et Développement des compétences Canada, les travailleurs étrangers temporaires au Canada occupant des postes «spécialisés» pourront se voir appliquer une échelle salariale jusqu’à 15% plus basse que celle appliquée aux autres travailleurs de la région exerçant le même type d’emploi. Différents observateurs reconnaissent que cette mesure fédérale assurera ultimement une pression à la baisse généralisée sur les salaires au Canada. Contrairement aux autres gouvernements provinciaux, Québec a cependant le pouvoir de refuser de valider les offres d’emploi autorisées par le fédéral. Aussi, cette mesure administrative n’a pas (encore?) été intégrée à la réglementation québécoise par le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec.

lire la suite

Two-tiered wage system announced by Tories

http://www.thestar.com/iphone/opinion/editorials/article/1168905–two-tiered-wage-system-announced-by-tories

Immigration Minister Jason Kenney has always vehemently denied bringing cheap foreign labour into Canada. Employers had to pay foreign temporary workers “the prevailing wage,” he pointed out.